l'association

l’histoire

L’histoire des Big Bang Ballers commence en 2008 sur un playground d’un quartier populaire de Dacca au Bangladesh. Quatre basketteurs se servent du sport comme langage universel. Leur passion commune du basket et leur sensibilité pour la solidarité les poussent à aller plus loin que de simples rencontres sportives. Ils s’organisent pour partager leur passion, et donner accès au sport aux enfants en situation précaire au Bangladesh. Les Big Bangs sont nés.

Bien que l’origine des Big Bangs se situe au Bangladesh, les fondateurs poursuivirent ces actions dans leurs pays d’origine, particulièrement en Australie et en France. L’ONG Big Bangs Ballers est créée en Australie en 2008, rapidement suivie par l’association française créée en 2010 à Grenoble. L’objectif des Big Bangs est d’utiliser le sport, notamment le basket qui est le sport de prédilection de l’association, comme un vecteur d’éducation, d’inclusion, de solidarité et de vivre ensemble.

Dès 2012, les actions se structurent en France et l’investissement des fondateurs permet l’arrivée d’un premier salarié. Depuis, l’association continue ses actions et s’est énormément développée. En 2021, on compte huit membres dans le conseil d’administration dont la moyenne d’âge est de 26 ans, trois salarié.e.s, dont une coordinatrice, un chargé de
développement et une éducatrice sportive en activités physiques adaptées, et également une chargée de mission en alternance jusqu’en juin 2022.

Chaque année, l’association accueille deux volontaires en service civique pour des missions de 6 à 8 mois, et régulièrement des stagiaires majoritairement issu.e.s des formations STAPS APA ou Science Po. Une vingtaine de membres et de bénévoles actif.ve.s aident à construire les programmes, et plusieurs centaines de personnes participent aux différentes actions organisées chaque année.

 L’association est impliquée dans des actions aux côtés d’acteurs majeurs de la jeunesse du territoire grenoblois : les Céméa Rhône-Alpes, l’association Y-nove, le collectif des usagés de la Bifurk. Elle travaille au quotidien à de nombreux programmes socio-sportifs en partenariat avec des structures publiques et privées.

ans de sport

axes

%

de partage

voyages à travers le monde

Notre méthode

Forte de nombreuses compétences dans des domaines différents de l’éducation populaire, du sport et de la santé, les Big Bangs développent au quotidien une pédagogie qui fait appel à des sources variées d’animation et d’encadrement de pratiquant.e.s lors des différents programmes sportifs.

Faisant appel à une ou plusieurs méthodes pédagogiques, les programmes répondent aux enjeux cités précédemment par une mise en pratique adaptée et personnalisée en fonction du public bénéficiaire de chaque action .

Nos enjeux 

Les enjeux majeurs au cœur du projet porté par l’association, sont déclinés et défendus dans l’ensemble de ses programmes sportifs, ludiques, socio-sportifs et éducatifs. Ils ont pour objectifs de lutter contre les inégalités et les discriminations dans l’accès au sport, qu’elles soient liées au genre, à l’âge, à la condition physique et mentale, à l’appartenance culturelle et sociale, à l’origine ou au lieu de vie.

Depuis sa création, l’association utilise les activités physiques et sportives comme moyen d’action. Si le basketball reste le sport de prédilection des Big Bangs, différents sports, activités physiques et jeux sportifs collectifs sont proposé.e.s comme moyen d’action en fonction des programmes. Les programmes agissent en faveur de l’accès aux pratiques sportives et ainsi à ses bienfaits pour la santé, l’autonomisation et l’inclusion sociale pour tou.te.s. Le sport n’est que le support des actions et tous les programmes sont porteurs de buts qui vont au delà de la pratique : l’éducation, l’inclusion, la santé, le bien-être et le plaisir. Les Big Bangs favorisent l’éducation à la citoyenneté mondiale par une approche pédagogique permettant un engagement citoyen qui déconstruit les stéréotypes. Cette pédagogie centrée sur l’apprenant.e favorise une prise de conscience critique des défis mondiaux dans une perspective de changement.

Depuis longtemps, les activités physiques et sportives sont reconnues comme bénéfiques pour la santé. Celle-ci, au sens définit par l’OMS en 1946, doit être prise en compte dans sa globalité pour chaque personne. A tout âge de la vie, les jeux sportifs sont également de formidables vecteurs de bien-être. Aussi, nous nous efforçons de mettre en avant les bienfaits sociaux de ces activités tout autant que les bienfaits physiques et psychologiques, en particulier pour les personnes les plus éloignées des loisirs et des pratiques d’activités physiques et sportives régulières dans un environnement urbain.